Filtrage des nuages
Segmentation embarquée dans le FPGA du satellite OPS-SAT

L'IA pour l'espace

Dans le cadre d'un projet de l'IRT Saint Exupéry, Frédéric et Lionel ont déployé des réseaux de neurones artificiels à convolution (CNN) sur le FPGA du nano-satellite OPS-SAT de l'ESA. Cette première européene fut suivie d'une mise à jour en orbite de ces CNN suite à leur réentrainement sur les images acquises par OPS-SAT récemment mises à disposition par l'ESA. Ces CNNs démontrent ainsi l'embarquabilité et la reprogrammation d'IA en orbite, ainsi la possibilité de filtrer les nuages à bord, pratique quand on sait que 60% de la surface de la Terre est couverte par les nuages.

Cette intelligence embarquée permet un changement de paradigme dans le domaine du spatial : au lieu que le satellite transmette aveuglement ses données aux stations terrestres, saturant ainsi son canal de communication, le satellite peut maintenant communiquer seulement les données pertinentes pour la mission, réduisant ainsi son besoin de communication  énergivore. De plus, un tel smartsatellite se passant du traitement effectué au sol est plus réactif car il peut alerter en quasi-temps réel des moyens d'interventions sur Terre sans passer par une station sol, pratique pour avertir directement les soldats du feu sur un canal UHF !

Un labo en orbite

Le nanosat OPS-SAT n'embarque pas qu'une caméra + FPGA ; découvrez ses technologies sur la page de l'ESA.

En savoir plus sur OPS-SAT

Frédéric & Lionel avec OPS-SAT, Experimenters Day, Darmstadt
Image de bannière: ©ESA

Partager

Recensement des déchets sauvages
via une IA citoyenne